Signature du partenariat entre Nantes métropole et la CARENE

Le 27 février 2017, Nantes Métropole et la Communauté d'Agglomération de la Région Nazairienne et de l'Estuaire (CARENE) ont signé un partenariat inédit afin de mieux traiter et valoriser leurs déchets ménagers. Le premier "groupement d'autorités concédantes" de France a l'objectif de réhabiliter l'actuelle usine Arc-en-ciel pour en faire un grand centre de tri ultra-performant à l'horizon 2019.

C'est une première. Nantes Métropole et la CARENE ont scellé une union d'un nouveau genre sur la thématique des déchets dans le but de créer un "groupement d'autorités concédantes". Équivalent à un groupement d'achat des marchés publics, cette disposition juridique est rendue possible depuis janvier 2016. Les deux collectivités de l'estuaire de la Loire sont les premières en France à la mettre en application.

Ce partenariat fait suite à la volonté des deux communautés d'agglomération d'optimiser ensemble la gestion de leurs ordures ménagères. "En nous regroupant, nous sommes plus forts pour peser sur les négociations et les tarifs de collecte. Nous visons une réponse gagnante pour les habitants", indique ainsi Michèle Gressus, vice-présidente de Nantes Métropole, en charge de la collecte et du traitement des déchets.

L'usine Arc-en-ciel modernisée

Concrètement, ce projet donnera naissance à un nouvel outil commun, en lieu et place de l'actuelle usine Arc-en-ciel, à Couëron. Exploitée par Veolia Propreté depuis son ouverture en 1994, pour le compte de Nantes Métropole, cette unité a aujourd'hui deux fonctions : la valorisation énergétique d'une partie des détritus ménagers de l'agglomération et le traitement de la totalité de sa collecte sélective, ainsi que celles de la CARENE et de quelques autres petites collectivités.

Le contrat de délégation de service public d'Arc-en-ciel prenant fin en 2019, les deux communautés de communes choisiront donc ensemble le prochain délégataire (en 2018). Le centre existant va également connaître d'importantes modifications afin d'améliorer ses capacités et réduire les coûts de fonctionnement. L'usine sera notamment reliée au futur réseau de chaleur Nord-Chézine.

L'enjeu du recyclage des plastiques

À terme, Nantes Métropole apportera sur le centre de traitement une partie de ses ordures ménagères, l'intégralité de sa collecte sélective et du tout-venant issu des déchetteries de son territoire. La CARENE, quant à elle, y transportera la totalité de ses déchets ménagers, ainsi que tous les déchets provenant de sa collecte sélective. L'une des finalités de ces évolutions est de permettre le tri et recyclage de l'ensemble des plastiques, rendu obligatoire à partir de 2022 par la Loi de transition énergétique. Les travaux devraient débuter dès 2019.

En savoir plus : www.nantesmetropole.fr/actualite/l-actualite-thematique/dechets-du-nouveau-a-l-horizon-pour-l-usine-arc-en-ciel-dechet

 

Reportage de Télénantes :

Assises Nationales des Déchets

5 rue Françoise Giroud - CS 16326

44263 NANTES CEDEX 2 - FRANCE

contact@assises-dechets.org

Tél. : 33 (0)2 72 74 79 24

 

L'affiche des 15e Assises des déchets

 

 

Actu’Assises

S'abonner

Genre
* Champs obligatoires

 

 EXPOSANTS

RÉSERVEZ UN STAND

Haut de page

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus, voir nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK