Alliance to End Plastic Waste

De grands groupes internationaux se sont rassemblés dans une alliance qui s'est fixé comme objectif d'avoir un impact rapide et significatif sur la pollution des mers due aux plastiques. Un fonds d'1,5 milliard est prévu pour les cinq prochaines années.

80 % des plastiques présents dans les mers viennent de la terre ferme, et si rien ne change il y aura davantage de plastique que de poissons dans l'océan en 2050. Deux chiffres qui font froid dans le dos et révèlent l'ampleur du problème de la pollution plastique. Pour répondre à ce défi, plusieurs multinationales ont décidé d'unir leurs forces avec une initiative ambitieuse, l'alliance pour mettre fin aux déchets plastiques (Alliance to End Plastic Waste, ou AEPW).

Aux côtés de Suez et Veolia, partenaires des Assises des déchets, on retrouve dans l'alliance des marques bien connues comme Total, Procter & Gamble ou ExxonMobil. En tout, plus de 25 entreprises de dimension internationale sont associées. Le collectif prévoit de consacrer 1,5 milliards d'euros à son action des cinq prochaines années. "Cette nouvelle alliance constitue à ce jour l'initiative la plus significative pour mettre fin aux déchets plastiques dans l’environnement", souligne David Taylor, PDG de Procter and Gamble et président de l'AEPW.

Cibler les principales sources de pollution plastique

On estime que plus de 90 % des plastiques qui souillent les océans sont issus d'un des dix plus grands fleuves au monde, dont huit sont situés en Asie. Une zone qui cristallise l'attention de l'Alliance, car environ 60 % de la pollution plastique proviendrait de seulement cinq pays d'Asie du Sud-Est !

Pour faire avancer les choses, l'AEPW prévoit d'intervenir à plusieurs niveaux : mise en place d'infrastructures de collecte et de tri, développement et partage de solutions innovantes, sensibilisation, actions de nettoyage…

L'Alliance s'appuiera également sur les acteurs locaux : "Traiter les déchets présents dans l'environnement et développer une économie circulaire des plastiques nécessite l'implication de chaque maillon de la chaîne de valeurs et l'engagement sur le long terme des entreprises, des gouvernements et des communautés", explique Antoine Frérot, PDG de Veolia et vice-président de l'AEPW. "Aucun pays, entreprise ou communauté ne peut résoudre ce problème seul."

En savoir plus : https://endplasticwaste.org

Assises Nationales des Déchets

5 rue Françoise Giroud - CS 16326

44263 NANTES CEDEX 2 - FRANCE

contact@assises-dechets.org

Tél. : 33 (0)2 72 74 79 24

 

L'affiche des 15e Assises des déchets

 

 

Actu’Assises

S'abonner

Genre
* Champs obligatoires

Haut de page

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus, voir nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK