Les termes du débat devenu classique en matière de recyclage - proximité contre industrialisation - ont changé. S’il y a parfois divergence entre promoteurs de la proximité et industriels rappelant la nécessaire massification des investissements, les uns et les autres multiplient en tout cas les partenariats de terrain, construisant des bonnes pratiques qui suscitent de nouveaux modèles.

 

« Sur le terrain, les acteurs travaillent et avancent ensemble, analysent Elise Thetard-Henry et Johann Leconte*, pilotes de l’atelier 3 des Assises des Déchets consacré au recyclage*. Il n’y a dorénavant plus d’incertitudes sur les convictions des uns et des autres : la nécessité du recyclage fait l’unanimité. Mais, dans le contexte actuel de mondialisation et de crise, un constat structurant est partagé au-delà des problématiques environnementales : certes, le recyclage met en valeur la ressource de matières premières secondaires qui peut contribuer à l’enjeu national de réindustrialisation, mais les conditions économiques de l’investissement exigent en même temps de se préoccuper de rentabilité et donc de débouchés, dans une logique d’offre et de demande ».

Visions pragmatiques et partagées

Ainsi, au-delà de la bonne volonté affichée, ce sont les expériences de terrain qui mobilisent aujourd’hui l’attention. Des bonnes pratiques où les engagements de court terme pour l’approvisionnement des territoires des uns s’articulent avec les engagements de débouchés à long terme pour les industriels... Ou encore de véritables « clusters » où les acteurs se parlent et parlent clair au quotidien pour inventer des solutions à chaque fois originales. « Le débat que provoquera l’atelier des Assises continuera et approfondira sans doute le dialogue qui est aujourd’hui à l’œuvre dans de nombreux groupes de travail autour des dimensions concrètes de l’économie circulaire, en privilégiant les leçons du terrain, les expériences pratiques et pragmatiques qui sont autant de pistes de construction de nouveaux modèles ».

S’il a choisi de solliciter le regard objectif et évidemment décalé d’un économiste, le débat de Nantes promet donc d’explorer les conditions de la réussite du recyclage, à la fois dans la proximité mais aussi en tant que secteur industriel d’avenir, permettant aux acteurs de mieux entendre les enjeux des autres - l’exportation pour les recycleurs, la fiabilisation des approvisionnements pour les industries locales... « Dans la découverte d’expériences prometteuses et le dialogue sans tabou entre tous les acteurs impliqués » concluent Elise Thetard-Henry et Johann Leconte.

* Madame Elise Thetard-Henry est chargée de missions à la direction générale du groupe Paprec et Monsieur Johann Leconte représente la direction des relations institutionnelles d’Eco-Emballages.

 

Site internet de Paprec : www.paprec.com

Site internet Eco-Emballages : www.ecoemballages.fr

Qui sommes-nous ?

Événement biennal créé en 1991, les Assises nationales des déchets participent à la recherche de solutions concrètes pour la gestion [...]

Lire la suite ->

Venir à l'événement

Ajouter à mon calendrier

Ajouter l'événement à un calendrier Google

Ajouter l'événement à un calendrier Outlook

Ajouter l'événement à un calendrier iCal

Assises Nationales des Déchets

5 rue Françoise Giroud - CS 16326

44263 NANTES CEDEX 2 - FRANCE

contact@assises-dechets.org

Tél. : 33 (0)2 72 74 79 24

J - 43
Le compte à rebours a commencé : les 16e Assises des déchets se dérouleront les 12 et 13 janvier 2022.

 

L'affiche des 16e Assises des déchets

 

 

Actu’Assises

* Champs obligatoires

 EXPOSANTS

RÉSERVEZ UN STAND

Haut de page

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus, voir nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK